"La justice est le premier droit reconnu à l'homme" Charles Péguy

    Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Etienne Lesage, candidat aux éléctions au Conseil de l'Ordre des 11 et 13 décembre. > 13 octobre. La Libap joue à guichets fermés.

    13 octobre. La Libap joue à guichets fermés.

    Le 22 octobre 2012
    La Libap joue à guichets fermés
    La Ligue d'improvisation du barreau de Paris est oppsé à la ligue de Poitiers sur la patinoire de la salle du patronage laïc.
    L'équipe du bâtonnat Sicarg-Granrut parainne la soirée.
    Les comédiens improvisateurs sont en pleine forme. L'improvisation, cela se travaille beaucoup, cela nécessite une préparation, une mise en condition considérables.
    J'en sais quelque chose, pour avoir fait partie de la Ligue pendant plusieurs années, quand j'étais jeune avocat. 
    Nathalie Ganier Raymond, la présidente, Jean Gasnault, le coach, Gérard Salaberry, l'un des comédiens historiques, n'ont pas pris une ride depuis 20 ans. La photographie que j'ai prise d'eux sur la patinoire, ce samedi, et que j'ai diffusée sur facebook, a été prise par beaucoup comme une photo de mes archives.
    J'ai appris à la Libap à improviser, certes, mais aussi à réagir face aux situations imprévues ou hostiles, et surtout à être à l'écoute de l'autre. Rien de plus utile pour le débat judiciaire, pour les procès d'assies où il faut tout le temps être sur le qui-vive.
    Une belle soirée. Quand les improvisateurs avocats ont entamé leur hymne, "Nous sommes, des hommes, des femmes, de loi, sans robe, sans code, on a tous les droits..", j'ai ressenti un frisson de nostalgie. J'ai ce refrain dans la tête depuis toutes ces années.

    Cette actualité est associée aux catégories suivantes : Etienne Lesage, candidat aux éléctions au Conseil de l'Ordre des 11 et 13 décembre.

    c